BannièreSylvie 2

Méthode pour gérer son budget...

Catégorie : BUDGET MAISON

 écureuil-budget


Les personnes qui me connaissent savent que j'ai une méthode un peu particulière pour gérer mon budget, et plusieurs m'ont demandé de leur expliquer comment je faisais...

 

 

Pour comprendre un peu ma façon de procéder en matière de budget il faut savoir que, lorsque mon fils Jérémie est devenu hémiplégique, j'étais au chômage, suite à un licenciement économique. Pour être tout à fait exact, je faisais tout de même quelques heures par semaine de secrétariat et de comptabilité chez un petit artisan.

Afin de pouvoir me consacrer entièrement à Jérémie, nous avons rapidement décidé que je ne reprendrais pas à travailler davantage. En prenant cette décision, nous savions que, une fois mes indemnités chômage épuisées, nous nous engagions à vivre avec un seul salaire, mon travail à temps (très) partiel ne représentant qu'une quinzaine d'heures seulement par mois... 

Voilà pourquoi il m'a fallu apprendre à gérer mon budget de façon optimale, presque draconnienne... 

Cependant, je n'ai rien inventé... Je me suis juste inspirée d'une méthode utilisée autrefois, que j'ai tout simplement remise au goût du jour en la modernisant un peu...

C'est belle-maman qui un jour m'avait expliqué cette méthode, que j'appelle "la méthode des envelopes" : à l'époque où les gens recevaient leur salaire en espèces et où les comptes bancaires n'étaient pas encore courants, ils utilisaient des envelopes pour y répartir l'argent qu'ils avaient à dépenser chaque mois. Chaque envelope correspondait à un poste de dépense précis.

C'est en quelque sorte ce que je fais, sans envelopes toutefois, mais avec un compte bancaire !

Concrètement, ça se passe comment ?

 

1/ Tableau des charges annuelles :


Il convient tout d'abord de définir le montant des charges principales annuelles, poste par poste, afin de pouvoir ensuite les mensualiser.

Vous me suivez ? Non ? Pas de panique, nous allons le faire ensemble avec un exemple pratique...

Avant de commencer, je précise que les sommes utilisées ci-dessous sont des sommes fictives utilisées uniquement à titre d'exemple, sans aucune logique particulière...
 

Dans un tableau, noter toutes les dépenses réalisées sur une année complète. 
 

  ANNEE 2014 Janv. Fév.  Mars Avril Mai  Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. TOTAL
CHARGES 
IMPOTS SUR LE REVENU   80     80       80       240
TAXE HABITATION                      180   180
IMPOTS FONCIERS                   150     150
EAU 15         15             30
FUEL             250           250
ASSAINISSEMENT           55             55
LOYER 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 600
EDF   50   50   50   50   50   50 300
ASSURANCES           450             450
TELEPHONE/INTERNET 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 180
SCOLARITE ENFANTS   150     150         150     450
SPORT                 100       100
VACANCES             700           700
NOEL                       600 600
TOTAL 80 345 65 115 295 635 1015 115 245 415 245 715 4285

 

Etalées tout au long de l'année, on ne se rend pas forcément compte de la somme totale que représentent ces charges pour une année complète. Grâce au tableau, dans l'exemple ci-dessus, on se rend compte que l'on a dépensé 4 285 € au total dans l'année. 

Il y a des mois où on dépense peu, comme en janvier et en mars dans notre exemple, et au contraire des mois où on dépense beaucoup, comme en juin dans l'exemple. 

Lorqu'il faut dépenser beaucoup, qu'une grosse facture arrive, c'est angoissant. Au contraire, les mois où on a moins de factures, on peut être tenté de se relâcher et de faire moins attention à son budget. 

Puisque de toutes façons on va devoir dépenser la somme finale, l'idée est donc de la mensualiser, c'est-à-dire d'échelonner cette dépense totale annuelle en une somme régulière chaque mois. 

 

2/ Calcul de la mensualisation des charges :

Dans un second tableau, on reporte donc toutes les charges, et on voit ce que ça donne avec un étalement mensuel, ce qui revient à diviser chaque somme par 12 : 
 

ANNEE 2014 TOTAL ANNUEL TOTAL MENSUEL 
IMPOTS SUR LE REVENU 240 20
TAXE HABITATION  180 15
IMPOTS FONCIERS 150 12,5
EAU 30 2,5
FUEL 250 20,83333333
ASSAINISSEMENT 55 4,583333333
LOYER 600 50
EDF 300 25
ASSURANCES 450 37,5
TELEPHONE/INTERNET 180 15
SCOLARITE DES ENFANTS 450 37,5
SPORT 100 8,333333333
VACANCES 700 58,33333333
NOEL 600 50
TOTAL 4285 357,0833333


On voit ainsi qu'il faudrait mettre par exemple 20 € de côté par mois pour couvrir les 240 € correspondant au montant des impôts de 240 €. Au total, il faudrait 
357 € par mois pour couvrir la dépense annuelle de 4 285 €. 

 

3/ Mise en application  :

Maintenant que l'on a défini la mensualisation des charges, voici maintenant l'étape finale, c'est-à-dire la concrétisation dans les comptes courants...
 

  JANVIER 2014      
DATE LIBELLE DEBIT  CREDIT SOLDE
  Report du mois précédent      20
5 Salaire 1   400  
7 Salaire 2   50  
2 Allocations familiales CAF   150 620
  Impôts sur le revenu 20    
  Taxe d'habitation 15    
  Impôts fonciers 12,5    
  Eau 2,5    
  Fuel 20    
  Assainissement 4,5    
  Loyer 50    
  EDF 25    
  Assurances 37,5    
  Téléphone/internet 15    
  Scolarité des enfants 37,5    
  Sport 8    
  Vacances 60    
  Noël 50   262,5


Précisions :

- Le débit correspond aux dépenses
- Le crédit correspond aux recettes
- Le solde correspond au montant qu'il vous reste (crédit - débit = solde)

Dans notre exemple, une fois la mensualisation de chaque charge reportée, on constate qu'il reste 262,50 € à dépenser pour le reste des dépenses courantes du mois. 

En mettant toutes ces sommes dans la case "débit", au même titre que l'on va y mettre ensuite les dépenses réelles, on considère qu'on a dépensé cet argent. En réalité ce n'est pourtant pas le cas, puisque ces sommes correspondent à la mensualisation déterminée avec le tableau précédent, et serviront à payer les factures (ou les loisirs...) le moment venu.

En attendant que le moment réel de ces dépenses arrivent, l'idée est donc de mettre ces sommes de côté sur un compte épargne.

Dans notre exemple, puisqu'on a calculé un total de mensualisation de 357 €, on va donc pouvoir mettre 357 € de côté chaque mois. Epargne temporaire seulement, dans laquelle on puisera en temps voulu...

Si vous avez peur d'être à découvert en fin de mois, rien ne vous empêche de décaler d'un mois et de ne mettre cette somme de côté que le mois suivant (on met les 357 € du mois de janvier de côté seulement en février etc).

  

argentCONCLUSION : 

Finalement, cette méthode ressemble un peu à la mensualisation proposée par certains organismes.

Sauf que là, on fait notre propre mensualisation et, plutôt que de donner de l'argent à l'avance à un organisme qui va bien sûr l'utiliser, on peut mettre de l'argent de côté, ce qui va rapporter des intérêts... 

Cela oblige à faire très attention à son budget et à ne dépenser que l'argent restant après la prise en compte de toutes les lignes de mensualisation... 

Il y a quelques années, j'ai repris à travailler à temps partiel. Ce travail correspond à peu près à l'équivalent d'un mi-temps sur l'année. Malgré cela, je continue toujours à appliquer cette méthode, qui m'apporte une vraie tranquillité d'esprit lorsque les factures arrivent...

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

A vous maintenant d'adapter ces tableaux avec vos propres dépenses et recettes. 

Pour cela, si vous le désirez, vous pouvez utiliser les fichiers excels suivants, dans lesquels les formules de calcul sont enregistrées directement (Attention, il y a 2 onglets en bas de page, qui ne sont pas visibles si on ne fait pas bien dérouler le tableau)...

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1t_FQFQzcWp4SeaHtg7eS5EYDEqeeA7nxCIGLFTgwvCw/edit?usp=sharing

Il s'agit des fichiers correspondant aux tableaux ci-dessus sauf que, pour que ce soit plus pratique, les tableaux 1 et 2 sont regroupés en un seul tableau... 

 

Bon allez, je vous le dis... Je n'utilise pas ces tableaux... Je les ai faits exprès pour vous...

En ce qui me concerne, je fais en effet tout à l'ancienne, c'est-à-dire manuellement sur des cahiers... Eh oui !!! ... 

 

Alors, que pensez-vous de cette méthode ? Pensez-vous qu'elle vous serait utile ? Est-ce que cela vous donne envie de l'appliquer ? 

Peut-être l'utilisez-vous déjà, ou une méthode similaire ?  

Commentaires   

Memjo
# Memjo 31-10-2014 17:21
Ton article serait salutaire pour bon nombre de personnes qui vivent au dessus de leurs moyens. Je ne l'écris pas dans des tableaux mais j'anticipe un peu comme toi. D'ailleurs, j'avais justement rendez-vous à la banque ce matin et la conseillère m'a dit "plus personne ne gère comme ça de nos jours" en riant après que j'aie dit que mes assurances n'étaient pas mensualisées mais que moi je mettais de côté chaque mois un petit peu pour ça. Je préfère que ça me rapporte à moi plutôt qu'aux assureurs ! Ca m'est aussi arrivé de dire ça a des gens qui écarquillaient les yeux comme si ils n'y avaient jamais pensé !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 01-11-2014 17:52
Ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à fonctionner de cette manière, car je sais que, des personnes comme nous, ça fait toujours sourire les banquiers...

Moi aussi je préfère que ça me rapporte à moi plutôt qu'aux bénéficiaires de la mensualisation proposée par quasiment tous les organismes.

C'est vrai que les gens sont généralement assez étonnés quand on dit qu'on fait notre mensualisation nous-mêmes car je pense qu'en effet ils n'y pensent pas, ou bien ils trouvent ça plus pratique qu'on la fasse pour eux. Car notre méthode impose des mouvements financiers dont certains n'ont pas envie de s'embarrasser...

J'espère que cet article pourra être utile, et surtout assez compréhensible. ..
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

Memjo
# Memjo 31-10-2014 17:21
Ton article serait salutaire pour bon nombre de personnes qui vivent au dessus de leurs moyens. Je ne l'écris pas dans des tableaux mais j'anticipe un peu comme toi. D'ailleurs, j'avais justement rendez-vous à la banque ce matin et la conseillère m'a dit "plus personne ne gère comme ça de nos jours" en riant après que j'aie dit que mes assurances n'étaient pas mensualisées mais que moi je mettais de côté chaque mois un petit peu pour ça. Je préfère que ça me rapporte à moi plutôt qu'aux assureurs ! Ca m'est aussi arrivé de dire ça a des gens qui écarquillaient les yeux comme si ils n'y avaient jamais pensé !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 01-11-2014 17:52
Ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à fonctionner de cette manière, car je sais que, des personnes comme nous, ça fait toujours sourire les banquiers...

Moi aussi je préfère que ça me rapporte à moi plutôt qu'aux bénéficiaires de la mensualisation proposée par quasiment tous les organismes.

C'est vrai que les gens sont généralement assez étonnés quand on dit qu'on fait notre mensualisation nous-mêmes car je pense qu'en effet ils n'y pensent pas, ou bien ils trouvent ça plus pratique qu'on la fasse pour eux. Car notre méthode impose des mouvements financiers dont certains n'ont pas envie de s'embarrasser...

J'espère que cet article pourra être utile, et surtout assez compréhensible. ..
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Restez informés !

Traduction

A propos

 

 A propos

 

Bonjour, et bienvenue sur ce blog qui vous invite à vous mettre en mode pause... Pause photos, pause art floral, pause bricolage, pause musique, pause ciné et plein d'autres pauses de toutes sortes encore...

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche