BannièreSylvie 2

Dans la mesure du possible, je privilégie toujours les produits bio. Mais, à mes dépens, j'ai appris que le bio avait parfois ses limites... Et tout récemment, c'est mon lave-vaisselle qui en a fait les frais ! 

Depuis de nombreuses années j'utilisais des produits bio pour mon lave-vaisselle, avec le programme à haute température. Puis, pensant bien faire, j'ai pris l'habitude de les utiliser régulièrement avec le programme de lavage à basse température... Au début tout allait bien, jusqu'au jour où j'ai commencé à voir apparaître un dépôt de graisse tenace dans le fond de mon lave-vaisselle. 

Philippe remettait en question mes produits, disant qu'ils n'étaient pas assez puissants... De mon côté je me disais que ce ne devait être qu'un petit souci passager...

Mes produits étant vendus en réunion, j'ai parlé de mon problème avec ma conseillère. J'ai appris que la société de fabrication avait mis au point des tablettes, apparemment plus efficaces que la poudre, responsable de problèmes similiaires pour d'autres utilisateurs... 

Mais, avant que j'ai eu le temps de terminer ma boite de poudre pour tester les tablettes, tout ça s'est terminé par une fuite d'eau, et un petit tour chez le réparateur !

Ce n'était certes pas grand chose, juste les joints à changer, mais il s'avère que c'est la graisse qui a altéré les joints..., graisse non détruite par les produits bio, pas assez puissants, surtout avec un programme de lavage à basse température...

  

lave-vaisselle

 

Catégorie : POUR LA MAISON

Lorsque les enfants sont petits, ils aiment à dire à tout le monde ce qu'ils feront quand ils seront grands : les petites filles veulent souvent être coiffeuse ou maîtresse, les petits garçons pompier ou gendarme... 

A ce moment-là, ça fait sourire les parents...

coiffeur

policier


Mais ça devient nettement moins drôle des années plus tard, lorsqu'arrive le moment de l'orientation et que la question "Tu veux faire quoi plus tard ?" reste sans réponse. 

 

direction

 


Car oui, i
l est parfois difficile pour les jeunes de se projeter dans l'avenir et de choisir un métier, et ils ne savent pas forcément d'emblée ce qu'ils veulent faire plus tard !

Parfois ils ne se rendent d'ailleurs tout simplement même pas compte, à ce moment-là, de l'importance de ce sujet préoccupant...

 

Catégorie : DIVERS

Qu'il est plaisant d'avoir une maison qui sent bon, une maison saine, agréable et parfumée...

On nous vente les mérites de toute une gamme de produits pour cela : bougies parfumées, vaporisateurs de parfum d'ambiance, flacons avec mèche, diffuseurs de parfum à prise électrique...

Mais ces produits du commerce dégagent généralement des substances chimiques et toxiques ! Censés assainir la maison, ils polluent en fait l'air intérieur et mettent notre santé en danger ! 

Il existe pourtant des solutions simples, faciles et économiques pour parfumer la maison de façon tout à fait naturelle.

Voici par exemple 5 astuces accessibles à tous pour parfumer et assainir la maison naturellement :


pot-pourri

 

1/ Fabriquer un pot-pourri maison

Plutôt que d'acheter un pot-pourri à base sans doute de parfum de synthèse et de produits chimiques, l'idéal est d'en fabriquer un soi-même, 100% naturel.


Pour cela, c'est très simple : 

Catégorie : POUR LA MAISON

Combien d'entre nous ont appris l'anglais à l'école, puis abandonné par la suite ? 

Combien d'étudiants ont besoin de l'anglais pour leurs études, voire leur travail ensuite, alors qu'ils l'ont délaissé à l'école ?

Par nécessité, parce que ça peut servir un jour ou seulement par plaisir, il existe pourtant de multiples solutions pour s'améliorer en anglais, l'une des langues les plus parlées au monde.

La meilleure des solutions reste bien sûr un séjour linguistique, mais cela a un coût...

Voici 5 conseils qui permettent de parler, lire, écrire et écouter la langue de Shakespeare pour progresser de façon gratuite ou à moindre coût :

 drapeau-angleterre

 

Catégorie : DIVERS

Un de mes grands plaisirs d'hiver, c'est un bon feu de cheminée.

J'ai la chance d'avoir une cheminée à foyer ouvert, que l'on utilise juste en agrément : quel bonheur de voir les flammes, d'entendre le crépitement du feu, et de se laisser envahir par sa douce chaleur...

Une journée, un après-midi ou une soirée au coin du feu, lovée dans le canapé devant un bon film ou avec un bon bouquin, avec ceux que l'on aime, ça a vraiment un côté un peu magique pour moi.

Mais tout d'abord, avant d'en arriver là, il faut bien commencer par le début : allumer le feu... Ce qui peut s'avérer plus ou moins simple...

La méthode la plus classique consiste à mettre du papier dessous, et du petit bois (ou des morceaux de cagette etc) dessus, puis à attendre que le feu prenne suffisamment avant d'y mettre des bûches. Sauf que... parfois ça marche bien, et d'autres fois un peu moins, voire pas du tout !

La plupart du temps, au début, il faut rester près de la cheminée pour s'assurer que le feu ne va pas s'éteindre, souffler dessus pour essayer de ne pas le perdre complètement si on sent que c'est en mauvaise voie etc. Bref, on y passe un certain temps...

En tout cas, c'est comme ça que ça se passait chez nous... jusqu'au jour où tout a changé :

Au retour d'une sortie collective annuelle entre voisins, nous sommes allés prendre le café chez l'un d'eux. Je me suis soudain rendue compte qu'il y avait un magnifique feu dans la cheminée, alors que nous étions rentrés depuis peu. Ça m'a fortement étonnée, et intriguée... J'ai demandé à ma voisine comment elle avait fait pour faire un aussi joli feu en aussi peu de temps, et c'est là que j'ai entendu pour la première fois ce mot magique : la pierre à feu

Je n'avais jamais entendu parler de ça avant, et je n'étais d'ailleurs pas la seule, alors elle nous a montré et expliqué. J'ai aussitôt dit à Philippe : il faut absolument qu'on achète ça ! Ce qu'on a fait très rapidement. Et ça nous a changé la vie ! Bon, j'emploie les grands mots, mais vraiment, pour moi c'est quelque chose qui m'a considérablement simplifié les choses...

Maintenant, grâce à la pierre à feu, finie la corvée d'allumage du feu dans la cheminée. C'est devenu tellement simple !


pierre-a-feu3

 

Catégorie : POUR LA MAISON

Pour illustrer un article sur son blog ou son site, rien de tel que de jolies photos...

Mais attention, pas question d'utiliser n'importe comment des photos trouvées ici ou là sur internet : il est impératif de respecter le droit d'auteur ! Eh oui, pour utiliser une photo trouvée sur le net, il faut en avoir l'autorisation, citer sa source, ou bien avoir acquitté un droit payant... 

L'idéal est évidemment d'utiliser ses propres photos, mais attention, même si elles vous appartiennent, toutes les photos ne peuvent pas être mises en ligne n'importe comment non plus : il faut respecter le droit à la vie privée et à l'image.  Ainsi, pour publier une photo sur laquelle une personne est clairement reconnaissable, il faut son consentement préalable, excepté pour les photos de foule où la personne n'est pas le sujet central, ou bien les photos prises de loin ou de dos. 

Alors, si vous n'avez pas la photo dont vous rêvez dans votre bibliothèque de photos personnelles, et si vous ne voulez pas vous prendre la tête avec les droits d'auteur pour une photo trouvée sur le net, la solution consiste à utiliser des photos libres de droit...

Vous en trouverez bien sûr sur "google images". Pour ne sélectionner que celles qui sont libres de droit, utiliser la fonction "recherche avancée" : cliquer sur le bouton en haut à droite près du bouton "safe search", sélectionner ensuite "recherche avancée, puis ce qui vous convient en bas dans le menu déroulant correspondant à "droits d'usage".

En dehors de "google images", il existe plusieurs sites de galeries et banques d'images libres de droit. Certains sont payants, d'autres gratuits...

Je vous propose ici 2 sites qui mettent à disposition des photos libres de droit, gratuites, avec lesquelles vous pouvez tout faire, que ce soit pour votre blog ou votre site, pour vos supports commerciaux, ou bien pour votre usage personnel

 

 

Catégorie : De bloggueurs...

Tout d'abord, commençons par le commencement : c'est quoi, un gravatar ?

 

C'est tout simplement l'image qui apparait près de votre nom lorsque vous laissez un commentaire sur un blog.

Pas de gravatar... pas d'image !

gravatar

 

Avoir une image c'est sympa, ça personnalise les commentaires, ça permet de ne pas créer de confusion en cas de pseudos identiques, et bien évidemment mettre une image ça ne veut pas forcément dire mettre une photo de soi, à l'image de mon gravatar pour les commentaires liés à "en mode pause", que je laisse ici ou ailleurs

 

 

Avant de démarrer mes blogs il y a quelques mois, je ne connaissais même pas ce mot "gravatar", alors autant vous dire que je savais encore moins comment faire pour en installer un.

Maintenant, je sais, et je vous rassure tout de suite : c'est vraiment très simple ! Et si j'ai réussi à le faire, vous le pouvez aussi. 

 

Alors, si vous n'avez pas encore de gravatar, et que ça vous tente, voici la marche à suivre

Catégorie : De bloggueurs...

 écureuil-budget


Les personnes qui me connaissent savent que j'ai une méthode un peu particulière pour gérer mon budget, et plusieurs m'ont demandé de leur expliquer comment je faisais...

 

 

Pour comprendre un peu ma façon de procéder en matière de budget il faut savoir que, lorsque mon fils Jérémie est devenu hémiplégique, j'étais au chômage, suite à un licenciement économique. Pour être tout à fait exact, je faisais tout de même quelques heures par semaine de secrétariat et de comptabilité chez un petit artisan.

Afin de pouvoir me consacrer entièrement à Jérémie, nous avons rapidement décidé que je ne reprendrais pas à travailler davantage. En prenant cette décision, nous savions que, une fois mes indemnités chômage épuisées, nous nous engagions à vivre avec un seul salaire, mon travail à temps (très) partiel ne représentant qu'une quinzaine d'heures seulement par mois... 

Voilà pourquoi il m'a fallu apprendre à gérer mon budget de façon optimale, presque draconnienne... 

Cependant, je n'ai rien inventé... Je me suis juste inspirée d'une méthode utilisée autrefois, que j'ai tout simplement remise au goût du jour en la modernisant un peu...

C'est belle-maman qui un jour m'avait expliqué cette méthode, que j'appelle "la méthode des envelopes" : à l'époque où les gens recevaient leur salaire en espèces et où les comptes bancaires n'étaient pas encore courants, ils utilisaient des envelopes pour y répartir l'argent qu'ils avaient à dépenser chaque mois. Chaque envelope correspondait à un poste de dépense précis.

C'est en quelque sorte ce que je fais, sans envelopes toutefois, mais avec un compte bancaire !

Concrètement, ça se passe comment ?

 

Catégorie : BUDGET MAISON

Restez informés !

Traduction

A propos

 

 A propos

 

Bonjour, et bienvenue sur ce blog qui vous invite à vous mettre en mode pause... Pause photos, pause art floral, pause bricolage, pause musique, pause ciné et plein d'autres pauses de toutes sortes encore...

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche