BannièreSylvie 2

Zoom sur les huiles essentielles

Catégorie : BIEN-ETRE

Les huiles essentielles connaissent un fort engouement depuis quelques temps et, si auparavant on les trouvait presque uniquement en petits flacons, on trouve désormais sur le marché un grand nombre de produits du quotidien à base d'huiles essentielles : savons, lessives, sprays...

En parallèle, tout récemment, lors de la présentation de son ouvrage "Le livre noir des allergies" sur le plateau du journal télévisé de 13 heures de France 2 le 18 mars 2015, Pierrick Hordé, allergologue, a alerté les pouvoirs publics sur les dangers des huiles essentielles : les huiles essentielles diffusées en spray émettraient des composés organiques volatiles pouvant faire des dégâts sur les bronches et le nez, et seraient donc néfastes pour les allergiques.

Le professeur Frédéric de Blay, pneumologue, va dans le même sens : "comme tous les désodorisants, parfums d'ambiance et encens, les huiles essentielles émettent des composés organiques volatiles qui sont irritants pour les bronches si vous êtes asthmatique et allergique, car vos muqueuses sont plus fragiles".

Alors, au final, que penser de ces huiles essentielles pourtant utilisées depuis l'antiquité ?

huiles-essentielles

 

Une huile essentielle, c'est quoi au juste ?

C'est un extrait liquide concentré de plantes aromatiques (fleurs, fruits, écorce etc), que l'on obtient grâce à 2 méthodes principales :

- la distillation à la vapeur d'eau, méthode traditionnelle utilisée pour la majorité des plantes.
- l'expression à froid, méthode mécanique réservée aux agrumes dont on presse la peau pour en extraire les essences. 

Une huile essentielle, c'est donc l'essence distillée de la plante aromatique.

 

 

Les bienfaits des huiles essentielles

Dans une huile essentielle, on retrouve tous les principes actifs contenus dans les plantes : c'est pour cette raison qu'une même huile essentielle peut être utilisée pour soigner différents maux.

La médecine par les huiles essentielles est ce qu'on appelle l'aromathérapie. J'y reviendrais ultérieurement avec un article dédié à cette pratique.

En plus de soigner les maux de la vie quotidienne et certains problèmes dermatologiques, les huiles essentielles sont réputées pour leur action bienfaisante sur le plan psychologique, ainsi que leur efficacité pour l'hygiène de la maison.

Leurs vertus sont nombreuses. Elles peuvent être entre autres : assainissantes, antiseptiques, cicatrisantes, apaisantes, tonifiantes, anti-infectieuses, antalgiques, anti-âges...

 

Le choix des huiles essentielles

Une huile essentielle digne de ce nom est une huile qui doit être 100 % pure et naturelle, c'est-à-dire qu'elle ne doit contenir aucune autre substance que celles extraites de la plante, et qu'elle ne doit pas avoir été modifiée, ni diluée, ni rectifiée, ni reconstituée.

Les huiles essentielles qui ne correspondent pas à ces critères sont des "fausses" huiles essentielles, et on en trouve hélas beaucoup dans le commerce.

Il est malheureusement bien difficile d'avoir la certitude d'acheter une huile essentielle authentique !

Voici cependant quelques conseils qui peuvent aider :

- Toutes les informations suivantes doivent se trouver sur le produit :
  . Le nom usuel de la plante,
  . La dénomination botanique latine, c'est-à-dire le nom complet de la plante en latin,
  . La partie extraite et distillée de la plante,
  . Le pays d'origine de la plante,
  . Le chémotype, c'est-à-dire les molécules actives les plus présentes dans l'essence,
  . Le numéro du lot,
  . La date limite d'utilisation après ouverture (DLUO),
  . Les coordonnées du fabricant,
  . La contenance,
  . Le nom de l'organisme certificateur pour une huile issue de l'Agriculture biologique.

Gages de qualité, il existe également plusieurs labels : le HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie), Bio, Ecocert, le label AB, Cosmebio.
Bien sûr, d'autres huiles essentielles qui n'ont pas ces labels peuvent être de bonne qualité également ! 

- Regarder si les eaux aromatiques dérivées du processus de distillation de l'huile sont commercialisées par la maison productrice de l'huile essentielle. Ces eaux, très efficaces pour le traitement de la peau, ne sont normalement pas jetées, mais vendues ! 

 

Modes d'utilisation des huiles essentielles

On peut utiliser les huiles essentielles de différentes façons :

→ En diffusion dans l'atmosphère pour purifier et parfumer l'air :
   - Avec un diffuseur électrique, qui permet une diffusion à froid et nébulise des microparticules d'huile essentielle dans l'air, c'est-à-dire que les huiles, transformées en micro-goutelettes, passent dans l'air de la pièce dans leur intégralité en préservant leurs vertus.
Veiller à respecter le temps de diffusion indiqué sur l'appareil, car une diffusion prolongée peut provoquer la saturation de l'air en molécules aromatiques, et risquer d'entraîner une irritation des muqueuses respiratoires.

   - Par évaporation, en versant 3 à 4 gouttes d'huile essentielle dans un diffuseur constitué d'une petite lampe ou d'une bougie sur laquelle se trouve une coupelle avec un peu d'eau. On peut également verser quelques gouttes sur un mouchoir, dans les saturateurs des radiateurs et les humidificateurs.

Attention : toutes les huiles essentielles ne sont pas recommandées pour la diffusion dans l'atmosphère car certaines sont irritantes pour les voies respiratoires, ou neurotoxiques. De plus, la diffusion est contre indiquée pour les personnes asthmatiques ou allergiques.

 En massage bien-être ou en application locale : diluer les huiles essentielles dans une huile végétale (amande douce, jojoba, calendula...). 

 Par voie orale : ne jamais absorber les huiles essentielles pures, mais diluées sur un sucre, du miel ou un bout de pain. 

Attention : Une huile essentielle avalée va tapisser toutes les muqueuses de la bouche et le système digestif. Une huile essentielle irritante peut ainsi être par exemple trop agresssive dans l'estomac et provoquer des brûlures. Par précaution, en dehors d'une prescription médicale, utiliser cette méthode seulement lorsque les autres méthodes ne sont pas adaptées, et ne pas dépasser la dose de 2 gouttes 3 fois par jour. Ne pas administrer aux enfants de moins de 7 ans. 

Personnellement, je n'utilise jamais les huiles essentielles en absorption. Je préfère utiliser la méthode qui consiste à mettre une goutte d'huile essentielle sur le poignet (après y avoir appliqué une base végétale), et à frotter avec l'autre poignet.

 En bains aromatiques pour le bien-être et la relaxation : toujours diluer l'huile essentielle dans une base neutre car les huiles essentielles sont insolubles dans l'eau et resteraient à la surface, au risque d'irriter la peau.

 En inhalation : diluer 2 à 5 gouttes d'huiles essentielles dans un bol d'eau chaude. Attendre 1 ou 2 minutes avant de respirer 5 à 10 minutes, avec une serviette sur la tête, en prenant soin de fermer les yeux.

 En cuisine : pour aromatiser une infusion, un dessert etc.

 

Précautions d'emploi et contre-indications

Les huiles essentielles ont des vertus thérapeutiques avérées mais, du fait qu'elles sont très pures et concentrées, elles sont puissantes et peuvent être dangereuses pour les personnes qui ne savent pas comment les utiliser.

Car ce n'est pas parce qu'elles sont naturelles qu'elles sont pour autant sans danger ! Certaines plantes contiennent des produits toxiques, qui se retrouvent donc dans les huiles essentielles. C'est ce qui explique certaines contre-indications.

Voici quelques principes et règles de base :  

- Par mesure de précaution, les huiles essentielles sont déconseillées :
  . chez les femmes enceintes (interdiction formelle pendant les 3 premiers mois de la grossesse) et allaitantes,
  . chez les personnes atteintes de troubles convulsifs ou d'épilepsie,
  . chez les jeunes enfants de moins de 3 ans. 

 - Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : pour les personnes sensibles, réaliser un test de tolérance en appliquant quelques gouttes d'huile essentielle sur le pli du coude. 

- Se laver les mains après un massage ou une application cutanée.

- Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants, car certaines huiles seraient des poisons mortels pour eux en cas d'ingestion.

- Ne jamais appliquer d'huiles essentielles dans les yeux, le nez, le conduit auditif et les muqueuses. 

Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes (huiles essentielles à base d'agrumes principalement), c'est-à-dire qu'elles peuvent provoquer des tâches sur la peau : éviter l'exposition solaire dans les heures qui suivent une application de ces huiles.

- Les huiles essentielles riches en phénols peuvent être irritantes pour les voies respiratoires et ne sont pas adaptées à la diffusion atmosphérique (sauf si elles sont mélangées avec d'autres huiles essentielles moins agressives) et à l'inhalation. 

- La diffusion et l'inhalation d'huiles essentielles sont déconseillées chez les personnes souffrant d'asthme et d'allergies respiratoires.
 
- Ne pas utiliser d'huile essentielle de menthe poivrée sur une grande surface cutanée ou en bain, car elle provoque une sensation de froid, avec un risque d'hypothermie.

- Attention aux risques d'interaction avec un médicament.

- Dans le cas d'une prescription, respectez la posologie car une goutte est une goutte, les huiles étant extrêmement puissantes. Ne pas remplacer une huile par une autre sans l'avis d'un professionnel car chaque huile possède une composition bien spécifique. 

 

Même si les huiles essentielles ne sont pas des médicaments, et qu'elles sont très efficaces, toutes ces précautions d'emploi et contre-indications montrent bien qu'elles sont à utiliser avec prudence, surtout pour certaines catégories de personnes. 

Et vous, vous en pensez quoi ? 

Commentaires   
Memjo
# Memjo 12-04-2015 16:30
J'en pense que t'as bien fait le tour du sujet avec un article très complet ;)

Je ne savais pas que la vente d'eau aromatique par la même société pouvait être une preuve que cette société vend de bonnes huiles essentielles. Je vais aller voir sur le site de la société qui fournit notre Super U.

Sinon, c'est intéressant de voir la liste des mentions qui doivent figurer sur le flacon. Je me dis que quand j'en prends en pharmacie, j'y vais avec un flacon vide et ils me notent juste dessus, à la main, le numéro de lot et le nom de la plante. On ne sait pas où ils s'approvisionne nt. Doit-on leur faire confiance parce qu'ils sont pharmaciens ?

Et pour finir, je reste sceptique depuis que je sais que les HE ne sont pas recommandées en cas d'asthme et allergies respiratoires. Heureusement voilà l'été, je vais donc en utiliser moins....

Merci pour tous ces renseignements (et désolée de ne pas venir plus vite, mais en ce moment et pour 2 ou 3 semaines, c'est très chargé et j'aurai moins de temps pour les blogs sûrement).
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 13-04-2015 04:21
Si ça peut te rassurer, moi non plus je ne savais pas que la vente des eaux aromatiques par la maison productrice d'huiles essentielles pouvait être un gage de bonne qualité. Mais finalement ça parait vraiment cohérent.

J'ai appris ça en faisant mes nombreuses recherches. C'est pour ça que cet article m'a pris bien plus de temps que je ne le pensais !

Je suis sidérée de voir la façon de procéder des pharmacies, qui remplissent des flacons vides. Je ne le savais pas, et ça me surprend vraiment ! Quand tu dis qu'ils te notent le nom de la plante, tu veux dire le nom latin ? Certes ce sont des pharmaciens, et logiquement ils doivent vendre des produits de qualité, mais bon cette façon de procéder est tout de même curieuse...

Sinon dans tout ce que j'ai lu (mes livres persos sur le sujet, et des articles sur le net), à chaque fois les mises en garde pour les personnes asthmatiques et allergiques sont toujours mises en avant, et ça revient tout le temps, du moins pour la diffusion et l'inhalation. Donc je pense que c'est vraiment à prendre au sérieux. Je pense que si certains spécialistes s'inquiètent, c'est que les huiles essentielles sont tellement de plus en plus en vogue qu'elles ont tendance à être banalisées, alors que ce n'est pas du tout quelque chose d'anodin !!!!!!! Ils craignent sans doute que les gens les utilisent comme un simple produit banal, sans connaissances plus approfondies...

Il y a des huiles essentielles qui sont douces, et d'autres plus agressives. C'est pour ça que je vais faire plus tard un article sur l'aromathérapie avec les propriétés des huiles les plus connues.

Bon courage pour tes semaines plus chargées. Merci de me prévenir, tu as bien fait, car c'est vrai qu'à force on finit par s'habituer... Parfois quand tu te fais plus rare ça m'inquiète et alors je vais voir sur ta page FB ou ton site pour être rassurée et voir si tu vas bien...
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 08-05-2015 20:44
Je viens donc d'aller vérifier sur le site de l'entreprise dont je parlais, et ils ne commercialisent pas d' "eaux aromatiques". Mais peut-être recyclent-ils ces eaux dans d'autres produits ? Je vois qu'ils ont des "brumes d'oreiller", eu autres brumes diverses qui sont peut-être fabriquées avec ces "résidus" d'extraction d'HE, je ne sais pas.

Sinon, concernant les pharmacies, j'avoue que ça ne me choquait pas. Pour moi ça faisait référence au vrai métier de "préparateur en pharmacie" comme on le voyait autrefois avec de nombreuses fioles, tiroirs à herbes, grands bocaux d'extraits de plantes en tous genres. Là c'est juste des huiles essentielles qu'ils achètent en très grands contenants, pour pouvoir faire des mélanges ou vendre à la quantité qu'on demande. Donc il suffit de dire combien de ml on en veut et ils transfèrent ça dans un petit flacon à la quantité voulue. J'avoue que j'avais beaucoup plus confiance en ce système que dans les flacons fournis pas tous ces labos qui se sont appropriés le filon pour faire de l'argent. Donc non, ils n'écrivent pas le nom de la plante en latin, mais en français, juste pour qu'on se souvienne de ce que c'est, et avec le numéro de lot, si jamais on avait un problème. Bon, maintenant avec tout ça, je ne sais plus si je trouve ça bien ou pas :)

Sinon, je n'ai pas avancé sur ce sujet : rien eu le temps de chercher, donc rien trouvé ;)

Peut-être j'oserai aborder le sujet avec mon allergologue un jour si j'en ai l'occasion...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 09-05-2015 12:39
Je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur la présence ou non des eaux aromatiques. Les brumes d'oreiller ou autres brumes diverses peuvent d'ailleurs effectivement très bien être faites à partir des eaux dérivées.

En ce qui concerne les pharmacies, à la suite de ton dernier commnentaire, j'en avais parlé à Philippe par rapport à leur façon de faire, et il n'était pas du tout choqué. Du coup je pense que tu as raison, ça doit être une pratique courante en lien avec leur métier. Et je suis sûre que si on leur demandait ils seraient certainement en mesure de fournir toutes les indications requises. C'est sans doute que là, pour des particuliers qui ne demandent rien, ils ne s'amusent pas à tout recopier...

Pour l'instant je n'ai pas creusé plus la question des huiles essentielles. A suivre donc...
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 14-05-2015 16:42
Je ne sais plus trop en fait. Le tout est de savoir si on fait confiance aux pharmaciens. A une époque où comme les médecins, ils peuvent être plus attirés par des avantages commerciaux que par une volonté de vérifier la qualité de ce qu'ils conseillent, on peut se poser des questions...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 18-05-2015 11:17
Oui c'est sûr, mais ils sont quand même censés être des spécialistes, et ayant affaire à beaucoup de particuliers -dont certains peuvent être plus pointilleux et exigeants que d'autres- c'est tout de même dans leur intérêt de ne pas décevoir les gens. Pour garder leur clientèle, mieux vaut pour eux assurer avec de bons produits...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ajouter un Commentaire


Commentaires   
Memjo
# Memjo 12-04-2015 16:30
J'en pense que t'as bien fait le tour du sujet avec un article très complet ;)

Je ne savais pas que la vente d'eau aromatique par la même société pouvait être une preuve que cette société vend de bonnes huiles essentielles. Je vais aller voir sur le site de la société qui fournit notre Super U.

Sinon, c'est intéressant de voir la liste des mentions qui doivent figurer sur le flacon. Je me dis que quand j'en prends en pharmacie, j'y vais avec un flacon vide et ils me notent juste dessus, à la main, le numéro de lot et le nom de la plante. On ne sait pas où ils s'approvisionne nt. Doit-on leur faire confiance parce qu'ils sont pharmaciens ?

Et pour finir, je reste sceptique depuis que je sais que les HE ne sont pas recommandées en cas d'asthme et allergies respiratoires. Heureusement voilà l'été, je vais donc en utiliser moins....

Merci pour tous ces renseignements (et désolée de ne pas venir plus vite, mais en ce moment et pour 2 ou 3 semaines, c'est très chargé et j'aurai moins de temps pour les blogs sûrement).
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 13-04-2015 04:21
Si ça peut te rassurer, moi non plus je ne savais pas que la vente des eaux aromatiques par la maison productrice d'huiles essentielles pouvait être un gage de bonne qualité. Mais finalement ça parait vraiment cohérent.

J'ai appris ça en faisant mes nombreuses recherches. C'est pour ça que cet article m'a pris bien plus de temps que je ne le pensais !

Je suis sidérée de voir la façon de procéder des pharmacies, qui remplissent des flacons vides. Je ne le savais pas, et ça me surprend vraiment ! Quand tu dis qu'ils te notent le nom de la plante, tu veux dire le nom latin ? Certes ce sont des pharmaciens, et logiquement ils doivent vendre des produits de qualité, mais bon cette façon de procéder est tout de même curieuse...

Sinon dans tout ce que j'ai lu (mes livres persos sur le sujet, et des articles sur le net), à chaque fois les mises en garde pour les personnes asthmatiques et allergiques sont toujours mises en avant, et ça revient tout le temps, du moins pour la diffusion et l'inhalation. Donc je pense que c'est vraiment à prendre au sérieux. Je pense que si certains spécialistes s'inquiètent, c'est que les huiles essentielles sont tellement de plus en plus en vogue qu'elles ont tendance à être banalisées, alors que ce n'est pas du tout quelque chose d'anodin !!!!!!! Ils craignent sans doute que les gens les utilisent comme un simple produit banal, sans connaissances plus approfondies...

Il y a des huiles essentielles qui sont douces, et d'autres plus agressives. C'est pour ça que je vais faire plus tard un article sur l'aromathérapie avec les propriétés des huiles les plus connues.

Bon courage pour tes semaines plus chargées. Merci de me prévenir, tu as bien fait, car c'est vrai qu'à force on finit par s'habituer... Parfois quand tu te fais plus rare ça m'inquiète et alors je vais voir sur ta page FB ou ton site pour être rassurée et voir si tu vas bien...
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 08-05-2015 20:44
Je viens donc d'aller vérifier sur le site de l'entreprise dont je parlais, et ils ne commercialisent pas d' "eaux aromatiques". Mais peut-être recyclent-ils ces eaux dans d'autres produits ? Je vois qu'ils ont des "brumes d'oreiller", eu autres brumes diverses qui sont peut-être fabriquées avec ces "résidus" d'extraction d'HE, je ne sais pas.

Sinon, concernant les pharmacies, j'avoue que ça ne me choquait pas. Pour moi ça faisait référence au vrai métier de "préparateur en pharmacie" comme on le voyait autrefois avec de nombreuses fioles, tiroirs à herbes, grands bocaux d'extraits de plantes en tous genres. Là c'est juste des huiles essentielles qu'ils achètent en très grands contenants, pour pouvoir faire des mélanges ou vendre à la quantité qu'on demande. Donc il suffit de dire combien de ml on en veut et ils transfèrent ça dans un petit flacon à la quantité voulue. J'avoue que j'avais beaucoup plus confiance en ce système que dans les flacons fournis pas tous ces labos qui se sont appropriés le filon pour faire de l'argent. Donc non, ils n'écrivent pas le nom de la plante en latin, mais en français, juste pour qu'on se souvienne de ce que c'est, et avec le numéro de lot, si jamais on avait un problème. Bon, maintenant avec tout ça, je ne sais plus si je trouve ça bien ou pas :)

Sinon, je n'ai pas avancé sur ce sujet : rien eu le temps de chercher, donc rien trouvé ;)

Peut-être j'oserai aborder le sujet avec mon allergologue un jour si j'en ai l'occasion...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 09-05-2015 12:39
Je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur la présence ou non des eaux aromatiques. Les brumes d'oreiller ou autres brumes diverses peuvent d'ailleurs effectivement très bien être faites à partir des eaux dérivées.

En ce qui concerne les pharmacies, à la suite de ton dernier commnentaire, j'en avais parlé à Philippe par rapport à leur façon de faire, et il n'était pas du tout choqué. Du coup je pense que tu as raison, ça doit être une pratique courante en lien avec leur métier. Et je suis sûre que si on leur demandait ils seraient certainement en mesure de fournir toutes les indications requises. C'est sans doute que là, pour des particuliers qui ne demandent rien, ils ne s'amusent pas à tout recopier...

Pour l'instant je n'ai pas creusé plus la question des huiles essentielles. A suivre donc...
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 14-05-2015 16:42
Je ne sais plus trop en fait. Le tout est de savoir si on fait confiance aux pharmaciens. A une époque où comme les médecins, ils peuvent être plus attirés par des avantages commerciaux que par une volonté de vérifier la qualité de ce qu'ils conseillent, on peut se poser des questions...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 18-05-2015 11:17
Oui c'est sûr, mais ils sont quand même censés être des spécialistes, et ayant affaire à beaucoup de particuliers -dont certains peuvent être plus pointilleux et exigeants que d'autres- c'est tout de même dans leur intérêt de ne pas décevoir les gens. Pour garder leur clientèle, mieux vaut pour eux assurer avec de bons produits...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ajouter un Commentaire


Restez informés !

Traduction

A propos

 

 A propos

 

Bonjour, et bienvenue sur ce blog qui vous invite à vous mettre en mode pause... Pause photos, pause art floral, pause bricolage, pause musique, pause ciné et plein d'autres pauses de toutes sortes encore...

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche